Ce site web utilise ses propres cookies et des cookies de tiers pour améliorer votre accessibilité, et personnaliser et collecter des informations statistiques sur votre navigation. Si vous continuez à naviguer, nous considérons que vous acceptez son utilisation. Vous pouvez obtenir plus d'informations en consultant notre politique de cookies. OK

Durabilité

Processus d’extraction du liège

Parramon Exportap surveille attentivement chaque étape du processus d'extraction du liège, garantissant de la sorte une matière première de premier choix.

Le liège est extrait du chêne-liège dans le respect le plus absolu de l'environnement. La récolte du liège est une activité durable pour laquelle l’élaboration de produits de haute qualité est compatible avec le respect de l'environnement. C’est un procédé qui consiste en l’extraction de l'écorce de l’arbre sans que cela n’implique l’abattage de celui-ci.

De plus, la collecte favorise la préservation des forêts de chênes-lièges typiques de la région méditerranéenne et les protège contre la désertification, les incendies et autres menaces environnementales qui pourraient conduire à leur disparition.

L'extraction est réalisée en été, essentiellement en juillet, lorsque le liège peut être séparé de l'arbre sans l’endommager.

Le liège est extrait pour la première fois lorsque l'arbre a environ 25 ans, à l’aide d’un procédé totalement inoffensif. Après la première extraction, l’arbre peut être décortiqué tous les 9 ou 11 ans. En opérant de la sorte, le chêne-liège peut vivre entre 250 et 300 ans.

Les bouchons pour vins et distillats de Parramon Exportap sont élaborés avec du liège de troisième écorçage, qui est celui de meilleure qualité.

 

© Asecor


Forest Stewardship Council Espagne (FSC-ES)

Le Forest Stewardship Council a été fondé en Californie en 1990. Un groupe d'entreprises de consommation et de commerce de bois, ainsi que des représentants d'organisations environnementales et de défense des droits de l'homme, ont souligné la nécessité d'un système qui pourrait identifier de manière crédible les forêts bien gérées comme la source de produits manufacturés de manière responsable.

Parramon Exportap fonctionne selon les normes FSC.

Le secteur du liège n'est pas seulement une activité durable, c'est aussi une activité économique régénératrice: elle favorise la capture de CO2, la restauration des forêts et la revitalisation des zones rurales.

 

Empreinte carbone (CO2)

Le secteur du liège contribue à réduire les émissions de dioxyde de carbone (CO2) et contribue par conséquent à atténuer le dérèglement climatique. Plus précisément, 3,4 tonnes de CO2 sont émises pour la production de chaque tonne de liège. Du processus d'extraction de l'écorce du liège à la production de bouchons. Malgré ces émissions, 18 tonnes de CO2 sont fixées pour chaque tonne grâce à l'existence de forêts de liège; Ainsi, le solde positif est de 14,6 tonnes de CO2, qui est fixe grâce à l'industrie du liège.

Le liège est un produit naturel, renouvelable et local qui contribue à réduire l'impact environnemental des produits. L'utilisation de bouchons naturels permet de réduire l'empreinte carbone de certaines boissons. Ainsi, les bouchons naturels aident à fixer 234 grammes de CO2 pour chaque bouchon grâce à la conservation des forêts de liège, tandis que les bouchons de cava aident à fixer 12g de CO2.

 

Différents spécialistes ont constaté que le GWP (Global Warming Potential) associé à une bouteille de vin de 75 cl est compris entre 0,6 et 1,3 kg de CO2. Cela signifie que l'empreinte carbone des bouteilles de vin peut être réduite entre 18 et 40% lorsqu'un bouchon naturel est utilisé.

Chez Parramon Exportap, en tant qu'entreprise respectueuse de l'environnement, nous sommes fiers de pouvoir travailler avec un produit naturel qui offre des avantages et réduit l'effet de serre par rapport à d'autres produits synthétiques.

- Les émissions liées à la production d'un bouchon à vis en aluminium sont 24 fois plus élevées: 37kg de CO2 pour 1 000 unités.

- Les émissions liées à la production de bouchons en plastique sont 10 fois plus élevées: 15 kg de CO2 pour 1 000 unités.

Les bouchons en liège naturel ont un chiffre d'émission négatif équivalent à -112 kg de CO2 pour 1000 unités.

La fondation ICSURO coordonne l'édition du mini-guide des nouvelles applications du liège, nous vous recommandons de le consulter. ICSURO.com

 

Politique de qualité et environnement.